Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

COMMENT CHANGER DE METIER ?

Le choix de ses études détermine souvent ce que nous ferons comme métier, c’est un choix crucial qui est fait lorsque l’on est jeune sans pour autant bien connaître le monde du travail et le domaine dans lequel on souhaite travailler.

Le choix de ses études peut avoir diverses origines :

  • Influence des copains d’école
  • Influence des parents
  • Influence d’un professeur
  • Une passion de jeunesse

La carrière professionnelle étant de plus en plus longue, il arrive que l’on soit fatigué d’exercer son métier (stress, burn out, lassitude, manque de reconnaissance, perte de sens) qui avait été choisi à l’époque pour faire plaisir à papa et maman... Dans ce cas, le tuyau est de penser à sa reconversion professionnelle. Elle n’est pas à considérer comme un échec, car c’est un nouveau départ, un choix courageux qui permet de reprendre sa vie en main.

Mais comment agir à ce sujet ?

1/ La réflexion avant le changement

La réflexion avant de se lancer est importante, il faut savoir se poser les bonnes questions, est ce que l’on est prêt à changer de vie ou non ? Quel projet choisir ? Comment être sûr que le projet identifié est le bon ? C’est le moment de se projeter dans chacune des options envisagées, et pourquoi pas de tester sur le terrain, d’échanger avec des professionnels du secteur. Cela permet de savoir s’il s’agit bien d’une envie de changement de métier plutôt que d’un changement de poste, de lieu de vie ou d’entreprise.

Un bilan de compétence peut aider à trouver sa voie pour les personnes qui n’ont pas d’idées, il aidera à définir vers quel métier se tourner en fonction de sa personnalité (métier de services, métier créatif, métier de production, métier d’aide….). Il faut bien mesurer les impacts du changement (logistique, rémunération, cadre de vie, la vie de famille, etc…).

2/ Choisir la meilleure façon de se former

Une fois le projet sélectionné, il est venu le temps de la mise en œuvre, il faut se former pour acquérir de nouvelles compétences tout en étant salarié c’est quand même mieux.

A cet effet, plusieurs dispositifs d’aide à la formation et à son financement existent :

  • Pour un salarié, s’il s’agit d’une formation courte, il est possible d’utiliser son DIF (Droit individuel à la formation).
  • En cas de formation professionnelle plus longue, le CIF (Congé Individuel à la Formation) peut permettre de percevoir 80 à 100 % de son salaire durant la formation.

3/ Vivre sa reconversion

Après la formation, il faut maintenant exercer son nouveau métier, soit vous avez l’opportunité de l’exercer dans le cadre d’une mobilité interne dans votre entreprise, c’est vraiment le plus confortable car vous avez une sécurité complète dans ce cas là. Autres solutions, il faudra passer par un congé sabbatique de quelques mois afin de sécuriser ce changement de vie en travaillant par exemple en portage salarial dans une autre entreprise.

En ce qui me concerne, j’en suis à l’étape 1, je réfléchis à ce que je pourrais faire d’autre, j’ai plusieurs pistes… Et vous, vous en êtes où dans votre projet professionnel ?

Partager cet article

Repost 0